J'arrête le bricolage!

Publié le par Carol.



Hé oui, il fallait bien prendre la décision un jour.....
Voilà, c'est fait.
Ca me déchire le coeur, croyez-le bien mais j'ai vu ça, là:

http://lamiettebricole.canalblog.com/archives/2009/05/23/13828648.html#comments

Et j'ai craqué.
Ca m'a donné des démangeaisons in-su-ppor-ta-bles.
Il fallait que j'y succombe, c'est chose faite!


Donc, après avoir enduit mes



de "bouche-pores" (comme ça je verrais la différence avec et sans) j'ai commencé:




On verra bien au final le résultat, des années que je n'ai pas sorti les aiguilles à tricoter, à part pour habiller les poupées des filles, manteaux, jupes froufroutantes, châles, bonnets et autres chaussons.....
Là, c'est du sérieux: du point mousse!!!!
Se rappeller à chaque rang de ne PAS faire de jersey, pas de torsades, pas de jacquard, pas de point dentelle!

Vais-je y survivre?
Si vous restez 2 semaines sans articles de ma part soyez gentilles d'appeler ma famille -essentiellement pour leur enlever tout espoir de mon non-retour- et le service de recherches des personnes disparues:
Jacques Pradel au numéro inscrit dans l'annuaire;
Je vous en remercie.

Je fais les augmentations à 2 mailles de la fin du rang et je compte passer dans les trous-trous dûs à ces augmentations un ruban; satin, velours... ça, on verra plus tard.

Voilà, entre 2 rangs, voir 3, je mettrais mes coeurs en peinture.
Parce qu'ils le valent bien!
Et j'en ferais pitête kéke chose...

Et un petit retour sur l'histoire du carton rose, vous vous rappelez?
Et bien, il est arrivé à bon port, il semble que ça ait plut, (ho, vraiment très peu! Pas qu'il ait plut très peu, ce qu'il y avait dedans! Rhooo!) et la destinataire a dit qu'elle continuerait l'aventure.... ce dont je ne doutais pas de sa part mais, étant surchargée en ce moment, over-bookée même (wouah, la vache, je parle englishe) il eut été fort compréhensible que la vie d'un carton ayant déjà vécu ne soit pas une des ses priorités.
Alors.... qui va recevoir une de ces semaines prochaines ce carton rose?
Qui?
Qui?
On sait pas!
C'est l'Avenir qui le dira.
Et inutile d'aller lui poser des questions, il s'est actuellement retiré pour méditer sur le sien.
D'avenir.
Est-il encore utile?
Quelle orientation doit prendre sa vie?
Haaaaa, y a pas que nous, pauvres terriens, qui avons des problèmes existentiels...

J'ai comme l'impression de m'égarer là.

Donc je vous souhaite;
1) de terminer une nuit agréable,
2) un bon week-end
et vous dit: "à bientôt".










Publié dans Fils et aiguilles.

Commenter cet article

Syndie 22/06/2009 09:17

OUAOUUUUU ! bonne continuation Carol ! J'rigole tjrs en te lisant ! lolllll ! bisous ! bonne journée !

Carol. 22/06/2009 12:50


Merci, bonne journée à toi.
A bientôt.


nini 20/06/2009 23:16

il est génial son blog, mais c'est vrai qu'aprés on a les doigts qui chatouillent,bon wwek-endnini

Carol. 21/06/2009 09:07


Ho oui, elle a pleins d'idées, explique très bien et mets les liens!
Généreuse quoi!
J'ai déjà eu pleins de coup de coeur chez elle que je n'ose pas réaliser mais qui sait, un jour....


carlinne 20/06/2009 23:00

Waouhhhhh, beaucoup de travail!!!!!! Et pour l'avenir de ce tit carton je trouve ça excellent.

Carol. 21/06/2009 09:06


Oui, ce carton a sa propre vie maintenant, et il devient célèbre.
Depuis que je me suis remise à "faire" de mes mains, les idées viennent et j'ose un peu plus à chaque fois, j'ai parfois des impatiences dû à mon manque de savoir-faire.... mais internet, machine
magique quand on l'utilise à bon escient, est là et me sauve de mauvais pas.
Beau dimanche à vous.


Malle de peggy 20/06/2009 21:04

je pense que tu vas tricoter des bennes de laine....j ai bien reçu le message: jacques pradel....lolà bientot pour le résultat hein?bisoous peggy

Carol. 20/06/2009 21:14


C'est vrai que ça me plait bien de me remettre au tricot. Et là, en plus, c'est hyper facile.
A bientôt.


La Malle O Reves 20/06/2009 19:21

Je me languis de la voir tout fini !! Tout plein de courage....Doux bisous

Carol. 20/06/2009 21:13


Merci, ca devrait aller assez vite.